Etang de Gondrexange – Grand lac public – Moselle (57)

Au pays des étangs, à la pointe est du parc naturel de Lorraine, l’étang de Gondrexange cultive son goût pour le calme et la détente, sans chercher à susciter le tourisme de masse. Ici, baigneurs et pêcheurs cohabitent tranquillement, sur un site unique au milieu duquel le canal des houillères de la Sarre rejoint celui de la Marne au Rhin.
Unique et bucolique.
Le lac réservoir de Gondrexange est situé à 15km à l’ouest de Sarrebourg. D’une superficie de 698 ha pour 14 millions de m3 d’eau riche en poisson ; sandres, brochets, perches et carpes de 8 à 10 kilos en moyenne.

Etang de Gondrexange – Grand lac public – Moselle (57) 1
Étang de Gondrexange

Historique de l’étang de Gondrexange :

L’étang de Gondrexange a une origine médiévale.
En 1373, les comtes de Linange-Réchicourt, ainsi que les comtes de la Petite Pierre, seigneurs à Sarreck aménagèrent l’étang de Gondrexange par la fusion de plusieurs petits étangs.
Au 15e siècle, il appartient aux évêques de Metz, puis il est cédé au duc de Lorraine et passe successivement entre divers propriétaires, comtes de Linange-Réchicourt, de Nassau etc…
L’étang est creusé au Moyen Age central afin de récupérer les eaux d’une région marécageuse. Aujourd’hui et depuis la construction du canal, l’étang de Gondrexange est un étang réservoir des canaux de la Marne au Rhin et des Houillères de la Sarre ouvert à la navigation en 1866. Ce dernier prend son point de départ sur l’étang de Gondrexange.
L’étang subi plusieurs aménagements pour l’alimentation en eau du canal à la fin du 19e siècle. Il est nécessaire d’avoir un réservoir important placé au niveau du bief supérieur pour compenser les pertes d’eau des écluses, l’évaporation et les fuites d’eau dues à la perméabilité des biefs. Le lac de Gondrexange est aménagé pour qu’il alimente non seulement le bief de partage (des Vosges) mais aussi, la partie du versant du Sânon, comprise entre l’origine de ce bief et l’étang de Réchicourt.
Après le conflit franco-prussien de 1870, cette partie du canal se retrouve dans la partie annexée par l’Allemagne. Des travaux sont entrepris afin d’augmenter sa capacité en eau. L’étang est exhaussé en 1880 et 1882. La rigole d’alimentation, longue de 7,5 km, arrivant à Hesse avait un débit de 2,5m3 par seconde ; les travaux de 1897 l’ont porté à 5m3. En 1921 des travaux d’étanchéité des digues sont entrepris en même temps que la construction d’une usine élévatoire des eaux.

Etang de Gondrexange – Grand lac public – Moselle (57) 2
Étang de Gondrexange

Caractéristiques de l’étang de Gondrexange :

Type de lac : Lac de plaine

Lac public : Géré par l’AAPPMA de Gondrexange « L’amicale »

Mis en eau : En 1373, les comtes de Linange-Réchicourt, ainsi que les comtes de la Petite Pierre, seigneurs à Sarreck aménagèrent l’étang de Gondrexange par la fusion de plusieurs petits étangs.

Année(s) de vidange du lac : Vidange impossible

Difficulté : Moyenne

Pêche de nuit autorisée : Non

Altitude : Situé à 269 mètres d’altitude.

Superficie : lac d’une superficie de 698 hectares rpour un volume d’eau de 14 Millions de m3.

Profondeur / Topographie : D’une profondeur maximale de 5,5m pour une moyenne de 2m.
Globalement les pentes sont très douces. Certains endroits n’atteignent pas plus d’un mètre en plein été.

Etang de Gondrexange – Grand lac public – Moselle (57) 3
Étang de Gondrexange

Réglementation de l’étang de Gondrexange :

  • Pêche de nuit non autorisée
  • Barque autorisée
  • Moteur thermique ou électrique non autorisé
  • Interdiction d’amorcer et de tirer des lignes à partir d’un embarcation
  • Interdiction de poser des témoins dans l’eau ou à la surface de l’eau
  • Interdiction d’amorcer avec des graines crues
  • Interdiction de mutiler ou de marquer le poisson pris

Les carpes de la retenue de Gondrexange :

  • Poids moyen des carpes : 8 à 10 kilos
  • Record carpe : Peu d’information ; certaines miroirs de plus de 24Kg ont déjà gouté à l’épuisette.
  • Population piscicole : L’étang de Gondrexange est réputé pour ses eaux où brochets, carpes, sandres et silures abondent. En effet, ces dernières années, les populations de silure ont connu un développement sans précédent, mais aujourd’hui il faut plus craindre la prédation des cormorans que celle de ce magnifique poisson.
  • Indésirables : Brêmes
Etang de Gondrexange – Grand lac public – Moselle (57) 4
Étang de Gondrexange

Informations complémentaires sur l’étang de Gondrexange :

  • Forte activité nautique l’été : voiliers, planche à voile, pédalos et canoë.
  • Ce lieu présente un attrait pour les vacanciers de passage dans la région.
  • Présence de vastes zones d’herbiers, très riches en nourriture naturelle.
  • Le poisson le plus recherché est le sandre qui subit une forte pression de la part des pêcheurs locaux qui pratiquent essentiellement la pêche au vif.

Géolocalisation de l’étang de Gondrexange :

  • Région : Grand Est
  • Département : Moselle (57)

Vidéos de l’étang de Gondrexange :

Ils parlent de la retenue de Gondrexange :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.