Accueil » Lacs de l'est de la France

Bassin de Champagney – Grand lac public – Haute-Saône (70)

2 juillet 2010 Aucun commentaire
Pin It

Niché au creux des premiers contreforts des Vosges, le bassin de Champagney est un lac de barrage d’une beauté époustouflante. Il offre un terrain de jeu de 107 hectares très richement peuplé de carpes, gardons, tanches, et poissons blancs et de quelques brochets, perches et sandres.
Entouré de son écrin forestier les sentiers d’ accès sont par endroit dignes d’une randonnée vosgienne. Vous y trouverez donc dépaysement et calme.

Historique : Après la défaite de 1871-71 et la perte de l’Alsace-Lorraine, la France se trouva démunie de la liaison par voie navigable entre le canal du Rhône au Rhin et les régions industrielles et minières de l’Est du pays. La décision fut prise de rétablir la communication par le creusement, en un temps record (1875-1887), du Canal de l’Est avec la liaison Montbéliard-Nancy qui desservait le bassin houiller de Ronchamp. Mais ce canal d’une longueur de 85 km ne disposait pas à cette altitude (375 m) d’une alimentation suffisante en eau, où seul le Rahin pouvait l’alimenter hors période sèche.
La solution d’un réservoir était la seule possible et le projet fut adopté en 1882. Dés cette année là le creusement fut engagé et dura jusqu’en 1905. Des problèmes d’étanchéité reportèrent sa mise en eau définitive qu’en 1938, soit 56 ans après le début des travaux.
Entre temps à l’issue de la guerre de 1914-18 et du retour de l’Alsace-Lorraine à la France, la liaison Montbéliard-Haute-Saône fut abandonnée. La seule section mise en service en 1932 est celle aboutissant au port de Botans près de Belfort.
De 1937 à 1949, fut creusé un chenal d’amené des eaux du bassin, à partir de Bavilliers jusqu’au Canal du Rhône au Rhin.

Type de lac : lac de barrage
L’alimentation du bassin est assurée depuis le barrage sur le Rahin à Plancher-Bas  et un petit canal de 3,5 km et un débit maxi de 7000 l/seconde.

Lac public : Géré par l’AAPPMA « Champagney-Ronchamp »

Mis en eau : Mis en eau en 1938

Année(s) de vidange du lac : Vidangé en Septembre 2007

Difficulté : Moyen

Pêche de nuit autorisée : Non

Altitude : Situé à 411 mètres d’altitude
Superficie : lac d’une superficie de 107 hectares
Profondeur / Topographie : D’une profondeur maximale de 35 mètres et d’un périmètre de 7 km.

La législation :

  1. Pêche de nuit non autorisée
  2. Pêche en barque autorisée

Les réserves : La pêche est interdite 50 mètres en amont et en aval du barrage

Poids moyen des carpes : Le bassin de Champagney est un superbe plan d’eau, très richement peuplé.

Le(s) record(s) : Si vous avez des informations fiables, contactez moi

Côté indésirables : Des brèmes

Informations complémentaires :

  1. D’une façon générale, ses rives (prairies et petits bosquets) sont assez faciles d’accès
  2. Le bassin de Champagney est peuplé de brèmes, carpes, gardons, tanches, et poissons blancs et de quelques brochets, perches et sandres.
  3. Ce lac de barrage est un peu trop fréquenté par les amateurs de loisirs nautiques pendant la saison estivale. Préférez venir avant juin ou après septembre.

Géolocalistation & vue satellite du lac :

  • Région : Franche-Comté
  • Département : La Haute-Saône (70)
  • Pour s’y rendre : En partant de la ville de Lure, emprunter la N19 en direction Belfort, jusqu’à la sortie de Le Ban. Prendre, à gauche, la D912, qui longe le plan d’eau sur deux de ses côtés. En continuant sur la gauche en direction Du Magny, longer à nouveau le lac, apour rejoindre Champagney.

Positionnement satellite du bassin de Champagney :

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports
Google MapsItinéraires

Ils en parlent :

admin
Pin It

Termes de recherche :

  • bassin de champagney
  • lac de champagney
  • bassin de champagney 70
  • LAC HAUTE SAONE
  • lac champagney
  • Bassin de Champagney Champagney
  • bassin champagney

Les articles suivants pourraient vous intéresser :



Laissez votre message !

Rédigez votre message ci-dessous ou créez un rétrolien depuis votre propre site web. Vous pouvez aussi suivre les réponses via le flux RSS.