Accueil » Actualités

Application 1max2peche : Interview de son fondateur Geoffray Juillard

20 mars 2014 Aucun commentaire
Pin It

Geoffray-Juillard-interviewBonjour Geoffray, peux-tu te présenter brièvement ?

Bonjour à tous. J’ai 31 ans et j’enseigne l’informatique. J’ai plusieurs passions, la principale étant la pêche, avec une petite addiction pour la pêche de la carpe mais je pratique beaucoup de pêches différentes à chaque fois que j’en ai l’occasion. Feeder, anglaise, silure, verticale, mer, carpe et truite sont à mon programme 2014 par exemple! Mais je pratique également d’autres sports comme le basket, le triathlon, le VTT et autres joyeusetés sportives (Mud Race cette année) à exercer en extérieur, si possible avec un chrono au bout car j’ai l’esprit de compétition qui est en moi depuis tout petit. Pour moi l’important n’est pas de participer, ni même de gagner, mais juste de tout donner et ne rien regretter.

Apps-1max2peche

L’actu du moment, c’est l’application « 1max2peche » disponible gratuitement sur Android et Apple. C’est quoi cet ovni ?

C’est un magazine gratuit, que l’on peut lire sur son smartphone et sa tablette. Avec la qualité des écrans et les fonctionnalités qui sont proposées, je suis certain que c’est l’avenir car c’est le mix parfait entre les avantages du format papier et les avantages du web : là on peut lire le magazine sans connexion internet, ajouter des vidéos et du contenu enrichi sur le magazine et on peut également se balader avec des dizaines de magazines sans avoir à les porter! Vous pouvez retrouver une présentation détaillée ici, et si vous avez envie de connaitre les coulisses de l’aventure, c’est par là !

Comment peut-on soutenir ce projet ?

En faisant 1max2bruit! J’espère que chaque lecteur satisfait par le magazine prendra quelques minutes pour en assurer la promotion sur les forums, blogs, AAPPMA, détaillants, etc… C’est en ayant énormément de lecteurs que nous pourrons fournir du contenu encore plus régulièrement et de meilleure qualité. Pour cela il n’y a pas de mystères, il faut agir au plan local, en faisant connaitre le magazine à chaque pêcheur. C’est par le bouche à oreille que nous réussirons notre pari et c’est donc avec l’aide de nos lecteurs, rien d’autre !

Pourquoi un magazine gratuit ? C’est impensable !

Aujourd’hui, il n’y a pas un seul magazine en France qui est capable de vivre sur les seules ventes en kiosque. Alors quitte à dépendre des annonceurs pour vivre, autant le faire pleinement et proposer cela gratuitement aux lecteurs. Posez-vous la question lorsque vous voyez des abonnements à prix fracassés, parfois même avec des cadeaux supplémentaires. L’objectif n’est pas forcément de gagner de l’argent sur le lecteur, mais plutôt d’avoir un grand nombre de lecteurs pour pouvoir vendre ses espaces publicitaires plus cher. Voilà le modèle économique de la presse halieutique française aujourd’hui et je ne fais qu’aller au bout du raisonnement, et au final, c’est le lecteur qui y gagne !

Tu es aussi connu pour ton travail dans la presse papier non ?Geoffray-Juillard-interview-2

Effectivement j’ai travaillé pendant 7 ans dans la presse papier avec plusieurs magazines « Passion ». 50 auteurs à gérer et 5 magazines au plus fort de l’activité, c’était une expérience très instructive qui m’aide beaucoup aujourd’hui. Ce n’est pas si compliqué mais il faut être parfaitement organisé, sinon c’est ingérable. Je dirais que le rôle de rédaction en chef est le rôle qui me convient le mieux : celui d’un chef d’orchestre qui impulse une dynamique, dans l’ombre de ses talentueux musiciens. Je n’ai jamais cherché la notoriété, mais j’ai toujours essayé de bouger les choses dans l’optique de transmettre ma passion de la pêche. Toujours est-il que ces 7 années à travailler dans la presse me servent vraiment aujourd’hui sur le magazine 1max2peche.

Pourquoi avoir quitté le monde de la presse papier pour te lancer dans le digital publishing ?

Lorsque je travaillais pour le papier, j’avais eu envie de revenir au web, mon premier amour avec le site carpextrem.com. Mais faute de temps, je n’en avais pas l’occasion car la priorité était donnée aux projets rémunérateurs. Tout a changé lorsque j’ai compris conscience que la presse allait de moins en moins bien et je me suis lancé début 2013. Bien m’en a pris puisque quelques mois plus tard, la maison d’édition pour laquelle je travaillais a décidé de continuer les magazines sous une autre forme, beaucoup moins intéressante pour l’équipe d’auteurs. J’ai donc décidé de me lancer pleinement sur le web avec le site 1max2peche.com.

Et pourquoi ne pas te contenter du site internet ?1Max2Peche-Magazine

J’ai vite vu que le site internet était une très bonne source d’informations avec une fréquentation bien au-delà du nombre de lecteurs en presse. L’idée est d’avoir de l’actualité pratiquement en temps réel, chose qui me frustrait sur les magazines car parfois j’avais de bonnes infos mais elles allaient être publiées seulement 2 à 3 mois plus tard. Là avec le site internet, je publie très rapidement si besoin, c’est vraiment top! Dernier exemple en date avec le nouveau moulinet Shimano Stella, j’ai publié l’info moins de 45 minutes après avoir reçu le communiqué de presse ! Par contre la mise en page laisse à désirer sur internet, c’est vite compliqué si on veut quelque chose de sympa à lire. Du coup le format magazine est quelque chose qui met facilement les articles en valeur et me semble parfait sur ce critère.

admin
Pin It

Termes de recherche :

  • 1max2carpe

Les articles suivants pourraient vous intéresser :



Laissez votre message !

Rédigez votre message ci-dessous ou créez un rétrolien depuis votre propre site web. Vous pouvez aussi suivre les réponses via le flux RSS.